La deuxième vague de l’opération Data City est lancée

Posted by on Nov 30, 2016 in Non classé | 0 comments

Par Natasa Laporte | 29/11/2016, 8:30 La Tribune
Pour en savoir plus :

La deuxième édition de l’opération Data City est organisée par l’incubateur de startups NUMA et la Ville de Paris.

Le sommet mondial « pour les villes inclusives, innovantes et résilientes » a été l’occasion de donner le coup de départ d’une nouvelle édition du programme d’open innovation mis en place par l’incubateur NUMA en collaboration avec la Mairie de Paris.

« La ville est une énorme productrice de données. L’analyse de cette information permet de rendre la ville plus inclusive, résiliente, ouverte et efficace », a déclaré Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris, chargé de l’urbanisation, des projets du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité, en amont du lancement officiel de la deuxième édition de l’opération Data City, organisée par l’incubateur de startups NUMA et la Ville de Paris. Un programme d’innovation ouverte qui allie startups et grands groupes dans un travail de recherche de solutions innovantes au service de la ville.
« Citoyens expérimentateurs »

En clair, Data City est un programme de « coopération avec les grandes entreprises qui sont engagées dans la transformation digitale au service des citoyens. Data City, ce sont également des startups qui coopèrent avec celles-ci et qui ont la volonté d’apporter de la valeur ajoutée à ces services. Et puis, les citoyens, qui sont les expérimentateurs », explique Marie-Vorgan Le Barzic, présidente et cofondatrice de NUMA.

« C’est tout Paris qui devient un territoire d’expérimentation pour ces nouveaux services. »

Exemple ? « Quand on fait se rencontrer des données de la RATP et de SFR avec celles de la ville de Paris, on envisage tout d’un coup le sujet de la mobilité urbaine de manière totalement différente. Il n’y a aujourd’hui aucun autre endroit où l’on peut croiser ces informations » pour en extraire ce qui peut apporter des réponses au service des citoyens.
Neuf startups seront sélectionnées

Concrètement, pour cette deuxième édition de Data City, il s’agit de sélectionner neuf startups pour neuf partenaires, qui durant dix mois vont collaborer ensemble afin de trouver des solutions à toute une série de sujets liés à la ville, dans les domaines de la mobilité, du bâtiment intelligent, de la gestion des déchets, de l’énergie et de la logistique. Comment analyser et comprendre les flux de touristes ? Comment informer les habitants du passage des camions-poubelles ? Comment mutualiser et réaménager les espaces dans les bâtiments… sont quelques-uns des challenges définis dans le cadre de cette deuxième vague.

Les startups sont d’ores et déjà invitées à postuler et elles ont jusqu’au 8 janvier pour le faire. « Nous cherchons des startups engagées pour la ville de demain, capables de travailler avec des corporate et des grands groupes, des startups basées en France mais aussi à l’étranger », a précisé Edouard Maurel, Innovations Programme Manager chez NUMA.

Au-delà de DataCity Paris, NUMA cherche par ailleurs à étendre le programme à l’étranger, « dans une démarche de réplication sur les territoires qui nous semblent qualifiés pour recevoir ce type de dispositif », explique Marie-Vorgan Le Barzic. Après avoir d’ores et déjà démarré à Casablanca, DataCity s’apprête à voir prochainement le jour dans plusieurs autres villes du monde.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *